LogoClubEspace Jean Racine
Rue Ditte
78470 Saint-Rémy lès Chevreuse

Tarif : 28 €
BILLETTERIE

Aussi disponible en
billlet COMBO avec Kimberose, Karen Souza ou Natalia M. King

Coup de cœur du programmateur

Mais pas que, mais pas que… mais quand même ! La Pop anglaise est magique depuis toujours et je suis heureux de retrouver Jo Harman qui s’est affirmée depuis son premier passage à Jazz à toute heure, comme une artiste majeure de la scène pop européenne. Elle s’est imposée partout où elle s’est produite ; nous on savait déjà. Des retrouvailles attendues.

Présentation

jo harman photographexL’ascension de Jo Harman est souvent décrite comme “fulgurante” bien qu’elle s’y prépare en réalité depuis très longtemps, en développant son art et son écriture et, plus important, en se constituant un public fidèle à travers ses concerts grâce à sa voix exceptionnelle, son impressionnante présence scénique et d’excellents musiciens. Jo a rapidement acquis la renommée enviable d’être une des meilleures artistes blues et soul de l‘histoire de notre pays. (La Grande Bretagne)

La repérant à ses débuts lors d’un concert improvisé, le label BiGiam la fait signer en tant qu’”artiste prometteuse”. Les impressionants concerts live de Jo ont vite su attirer l’attention de l’agence d’envergure européenne Bepop. Live Nation partage la conviction de Bepop sur le talent et le potentiel de Jo, ce qui lui donne l’occasion de jouer les premières parties des concert des Cranberries, Don McLean, Mick Hucknall, Johnny Winter, entre autres. Elle se présente aussi en tête d’affiche dans des festivals prestigieux en Hollande, en France et ailleurs.

Au Royaume-Uni, sans disque ni promotion ni agent officiel, Jo est de plus en plus demandée pour se produire sur scène. Pour la seule année 2013 elle joue dans près de 40 festivals, souvent en tête d’affiche, dont certains prestigieux tels que le Cheltenham Jazz Festival, l’Edinburgh Jazz Festival et le Blues Fest au Royal Albert Hall à Londres. En Hollande, Jo est invitée à se produire avec 11 autres artistes tels que Bon Geldof, Sinead O’Connor et d’autres noms légendaires à Parkpop, le plus grand festival gratuit d’Europe devant 300 000 personnes et bien plus de téléspectateurs. Le premier album de Jo ‘Dirt On My Tongue’, dont elle écrit la majorité des titres, sort en indépendant en toute discrétion et sans budget de promotion. Il est unanimement salué et obtient quelques critiques inattendues pour le moins incroyables, venant des journaux nationaux Mail on Sunday, Blues and Soul, The Blues Magazine, Classic Rock – prévenus probablement par le bouche à oreille – ainsi que de la presse underground et spécialisée. On parle même d’“Album of the year”. Contrairement aux tendances actuelles, l’album physique se vend par milliers d’exemplaires depuis le site web.

L’album sera ensuite commercialisé au Benelux via la maison de disques réputée, V2 (qui gère notamment Laura Marling, Adele, Mumford and Sons et Queens of the Stone Age). Enfin le disque sera lancé officiellement au Royaume-Uni, comme il convient pour un grand disque d’une si grande artiste.

Durant l’été 2014, Jo Harman sort un nouvel album: ’Jo Harman and Company – Live At The Royal Albert Hall’, enregistré par la BBC. Cette année-là elle est en tournée en France, en Espagne et aux Caraïbes et au Royaume-Uni. Avec son groupe elle reçoit 4 nominations pour les British Blues Awards.

Jazz à toute heure… mais pas que, l’invite pour la seconde fois après un passage remarqué en 2013.